Archives mensuelles : octobre 2014

Muharram et ‘Ashura : entre mythe et tradition

« Al Mouharram » est le premier mois du calendrier musulman dit lunaire qui marque le début de l’année d’Hégire, que malheureusement beaucoup de musulmans ne savent rien à son sujet, et ne lui accordent aucune importance, plusieurs, quand ils sont questionnés sur l’année d’Hégire, ne la connaissent pas, de même pour la plus part des mois du calendrier musulman autre que le mois du Ramadan.

La suite du sermon…

Intégrisme, Radicalisation religieuse … les Racines et les Remèdes

Le « Rassemblement des Musulmans de France » (RMF) a organisé ce Samedi 25 octobre à Paris un Colloque National sur le Thème : « Intégrisme, Radicalisation religieuse … les Racines et les Remèdes». Ce Colloque avait pour objectif de rappeler les valeurs de l’Islam, basées sur la tolérance et l’ouverture à l’autre, de comprendre les racines et les sources de cette radicalisation, d’analyser le processus et le parcours qui mènent certains jeunes vers une radicalisation dans la conception et dans la pratique religieuse, puis d’identifier les remèdes et les moyens qui permettent de prévenir ces phénomènes de radicalisation (Voir le reportage de nos confrères de Maglor.fr dans notre rubrique RMF TV).
La suite…

Établir la religion d’Allah en soi

L’islam : la religion d’Allah, qualifiée de religion de droiture et de juste milieu, est un pacte qu’il faut prendre dans toute sa globalité, et en conséquence, on ne peut pas être musulman à la carte en choisissant ce qu’on veut, négligeant ce qu’on n’aime pas. On est musulman à part entière ou on ne l’est pas. Être musulman commence par établir la religion d’Allah en soi en respectant Ses ordres et l’enseignement de Sa religion, et de s’éloigner de la dérive et les chemins de la turpitude. Cela passe par la bonne compréhension éclairée de l’islam loin de l’extrémisme, de la déformation du Message divin.

Sermon intégral…

Assises des Sciences Islamiques à Paris

Le Rassemblement des Musulmans de France organise en exclusivité à Paris les Assises des Sciences Islamiques, « Al Karassi Al ‘ilmiya « , avec le Cheikh Saïd El Kamali.
Ces rencontres autour des sciences islamiques auront lieu tous les mois (le dernier week-end du mois), en partenariat avec des mosquées de la région parisienne. 
La prochaine rencontre aura lieu Incha Allah :
– Samedi 18 Octobre à 19h30 (après Salat Al Maghrib)
– Dimanche 19 Octobre à 17h00 (avant Salat Al Asr) à la Mosquée de Puteaux Chapiteau situé à l’angle de : Rue des Longues Raies et Rue Coudraies à NANTERRE.

Le bien est l’objectif du croyant

Il s’agit de l’accomplissement du bien et de la bonne action qui présentent le point d’intérêt central pour le croyant et la croyante. Les mots « البر و الخير », la bonté et le bien, ce sont deux mots qui englobent toute bonne action agréée par Allah (Soubhanahou) et par Son messager (SBDL). l’Islam dans sa globalité et sa généralité incite à l’accomplissement du bien et de la bonté.

Texte intégral…

Le « Maroc contemporain » et le « Maroc médiéval »

Le « Maroc contemporain » et le « Maroc médiéval » seront à l’honneur à l’Institut du Monde Arabe et au Musée du Louvre du 15 octobre 2014 jusqu’à la fin du mois de janvier 2015. C’est ainsi que deux des plus importantes institutions culturelles françaises mettent conjointement à l’honneur le Maroc, dans ses dimensions anciennes et contemporaines.

La suite…

L’intercession dans le Coran et la Sounnah

L’objet de ce sermon tourne autour de l’intercession dans le Coran et la Sounnah. Quel est donc le sens de
« l’Intercession » et pour quelle finalité ? En terminologie arabe, l’intercession peut avoir plusieurs significations différentes, peut signifier assembler par groupe de deux ou par paire comme la prière du « Chafea » après la prière d’El Ichaa, peut signifier aussi le pardon et l’intercession, et selon les juristes, l’intercession est le fait d’accéder à la propriété par un voisin d’un immobilier en vente à condition de payer le prix fixé par la vente de ce bien.

Texte intégral…

Une ex-islamophobe trahie par la vidéosurveillance

L’ex-Femen Amina Seboui a été condamnée mercredi à 1 500 euros d’amende avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir dénoncé à la police une agression imaginaire par des «islamistes» en juillet dernier à Paris. Cette peine «extrêmement légère par rapport à la gravité des faits» a été prononcée en tenant compte tenu du «contexte» et de la «situation personnelle» de la jeune femme, a expliqué la présidente du tribunal.

La suite…