Archives mensuelles : janvier 2015

Pour un moratoire sur la loi de 1905

Chez les musulmans de France, il existe sur ce sujet un vrai consensus : la laïcité est un bien commun qu’il faut préserver. Elle permet à tous les citoyens croyants, non croyants, de pratiquer ou pas. La République ne reconnaît aucun culte, mais elle n’en interdit aucun. Certains musulmans quand ils sont arrivés en France, avaient peut-être un a priori négatif, la voyant comme une négation de la religion. Mais ils ont vite été rassurés. De la même façon qu’il y a eu une normalisation de l’Islam en France, qui est désormais la deuxième religion du pays, il y a eu normalisation des relations entre les musulmans et la République laïque.

Texte intégral…

Une prière pour la République

Une grande fédération islamique, le Rassemblement des musulmans de France (RMF), a appelé ce samedi à élever désormais chaque vendredi dans toutes les mosquées françaises «une prière pour que Dieu préserve la France», après les attentats jihadistes des 7 au 9 janvier. «Le RMF appelle les imams et les mosquées de France à élever dorénavant tous les vendredis une prière pour que Dieu préserve la France et que notre pays puisse vivre et prospérer dans la paix, la concorde et la sérénité», écrit cette fédération de sensibilité marocaine dans un communiqué.
La suite…

Communiqué du RMF

Le « Rassemblement des Musulmans de France » (RMF) a appris avec horreur l’assassinat de M. Mohamed El Makouli dans la nuit de mardi à mercredi de 17 coups de couteau dans le Vaucluse (Sud) par un homme qui a fait irruption dans son domicile, en tenant des propos islamophobes. Sa compagne, blessée également aux mains en voulant s’interposer, a pris la fuite avec leur bébé avant d’alerter les gendarmes.
La suite…

Vous ne pouvez pas insulter la foi des autres

Le pape François, faisant allusion notamment à l’attaque du siège de Charlie Hebdo le 7 janvier, a défendu la liberté d’expression tout en estimant qu’il n’était pas bon de provoquer les autres en insultant leur foi, faute de quoi une réaction est à « attendre ». « Vous ne pouvez pas provoquer, vous ne pouvez pas insulter la foi des autres , vous ne pouvez pas vous moquer de la foi », a-t-il dit.
La suite…

Premières victimes du fanatisme, du fondamentalisme et de l’intolérance

François Hollande a tenu à afficher son soutien à la communauté musulmane. Ce jeudi matin, lors d’une visite à l’Institut du Monde arabe, le président de la République a soutenu les musulmans qui sont selon lui, les « premières victimes du fanatisme, du fondamentalisme, de l’intolérance ». « L’ordre républicain doit être exercé fermement face à ceux qui s’en prennent à tous les lieux de culte, synagogues, mosquées églises. Les actes anti-musulmans comme l’antisémitisme doivent être non seulement dénoncés mais punis sévèrement » a encore expliqué le chef de l’Etat.
La suite…

Communiqué du CFCM

Le Bureau du Conseil Français du Culte Musulman s’est réuni ce jour, le mercredi 14 janvier 2015, à la Grande Mosquée de Paris, à la suite des tragiques événements qui ont eu lieu ces derniers jours. Une délégation de l’UOIF dirigée par son président, M. Amar Lasfar, a été invitée à participer à cette réunion, ainsi que le président d’honneur du CFCM, M. Mohamed Moussaoui.

Après en avoir discuté, les membres présents déclarent de manière solennelle et à l’unanimité aux musulmans de France :
1. Le rejet total de toute forme de violence et la condamnation avec la plus grande fermeté des actes odieux commis au siège du journal « Charlie Hebdo » et à « l’HyperCacher », la semaine écoulée.
2. L’appel à l’unité des musulmans de France face aux actes et aux provocations commis contre leurs lieux de culte et leurs personnes.
3. La vigilance face à la recrudescence inquiétante des actes anti-musulmans.
4. L’altitude de réserve prônée par les participants quant à la dernière publication de « Charlie Hebdo » qui heurte la sensibilité des musulmans.
5. L’invitation aux imams de France à l’occasion du prêche du prochain vendredi à rappeler dans l’unité l’essence du message coranique et de ses valeurs universelles et humanistes.
Par ailleurs, les membres présents appellent les pouvoirs publics à multiplier les déclarations d’unité nationale et à condamner avec force les propos et actes stigmatisant les musulmans de France.
Les membres présents déclarent l’organisation dans les prochaines semaines d’un colloque national sur la lutte contre la radicalisation ainsi qu’une conférence des imams de France.
                                                                       Paris, le 14 janvier 2015
                                                                       Docteur Dalil Boubakeur

Communiqué de presse

L’ensemble des organisations musulmanes de France s’inquiète des nombreux actes antimusulmans observés ces derniers jours et appelle les pouvoirs publics à la vigilance afin de veiller à la sécurité des mosquées.
Aussi, à la veille de la publication du nouveau numéro de Charlie Hebdo, toutes les organisations musulmanes de France, y compris l’UOIF, appellent la communauté musulmane de France à garder son calme en évitant les réactions émotives ou incongrues incompatibles avec sa dignité et sa réserve, tout en respectant la liberté d’opinion.

Fait à Paris, le 13 janvier 2015
Dr Dalil Boubakeur
Président du Conseil français
du culte musulman
Recteur de l’Institut musulman
de la Mosquée de Paris

Un minaret pour s’identifier

La mosquée des Oriels veut son minaret. Non pas pour avoir un muezzin et faire l’appel à la prière cinq fois par jour. Mais Bouchaïb Erraji, président du conseil du culte musulman et l’équipe qui gère la mosquée estiment qu’elle n’est pas assez identifiée : « quand on passe devant, on ne peut pas savoir qu’il s’agit d’un lieu de culte. Il n’y a aucun élément d’architecture ou de décoration qui permet d’identifier le caractère religieux de l’édifice. Ce n’est pas le cas des mosquées plus récemment construites. »
La suite…