Agression de policiers à Joué-lès-Tours : Communiqué du RMF

Un homme de 20 ans a agressé plusieurs policiers au commissariat de Joué-Lès-Tours, ce Samedi 20 décembre. Le jeune homme a alors été abattu par la Police. Le Parquet Anti-terroriste s’est saisi de l’enquête.
Les premiers éléments concernant ce jeune français indiquent une récente « auto-radicalisation » qui s’est traduite notamment par l’affichage sur son profil Facebook du drapeau de DAECH.
Le RMF condamne avec la plus grande vigueur cette attaque violente qui a visé des Policiers, symbole de la sécurité et du respect de l’ordre républicain.

Si le caractère terroriste de cette agression devait se confirmer par l’enquête judiciaire en cours, ceci représenterait un tournant grave et dramatique dans l’escalade de la violence qui fait suite au basculement d’un certain nombre de jeunes de la délinquance vers le radicalisme.
Cet acte intervient quelques jours après la publication d’informations indiquant qu’une dizaine de jeunes issus de la ville de Lunel (Hérault) font partie des 1.200 français qui sont partis en Irak et en Syrie. Six jeunes parmi eux ont été tués sur place.
Le RMF appelle les Responsables de Mosquées, les Imams, les Aumôniers et l’ensemble des musulmans de France à se mobiliser pour sensibiliser la jeunesse sur la gravité des crimes odieux et des actes terroristes auxquels ils risquent d’être associés, voire en devenir les auteurs.
Tout ceci renforce le RMF dans sa détermination à lutter contre la radicalisation des jeunes, notamment par l’organisation de Colloques nationaux et régionaux sur ce thème. Le RMF inscrit ainsi son action dans la continuité, en œuvrant pour le développement et l’épanouissement des valeurs de l’Islam du juste milieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *