Le 7e art contre l’islamophobie

Grande première dans l’univers du web et du cinéma, le Festival des Mokhtar est un concours de vidéos courtes sur l’Islam et les musulmans. Ce concours est ouvert à tous, vidéastes de tous niveaux, amateurs ou professionnels, débutants ou confirmés, blogueurs ou associations. Le Festival des Mokhtar, occasion exceptionnelle pour les musulmans d’être acteurs du discours médiatique qui les concerne, lance un appel à vidéos.

Ces derniers mois, la France a connu une escalade de violences contre les musulmans d’une ampleur inouïe. Des jeunes femmes se sont faites agresser parce qu’elles portent le voile, deux jeunes femmes qui portent le niqab ont subi des contrôles policiers musclés avec interpellations et garde à vue à la clé, les mosquées sont cibles d’attentats fomentés par des identitaires dont les crises aiguës de xénophobie sont déclanchées par des peines de coeur.

Rares ont été les médias traditionnels et les journalistes scrupuleux de délivrer une information qui collait aux faits, sans les dénaturer ni les diluer dans un bouillon de préjugés. Et courageux ont été les citoyennes et citoyens, qui téléphone ou caméra en main, ont pu filmer les interpellations qui ont dégénérés, les manifestations, les actions collectant ainsi des preuves qui pourront accabler celles et ceux qui accusent systématiquement les musulmans de tous les maux.

C’est pourquoi l’équipe du Festival des Mokhtar se joint à toutes les voix qui se sont élevées pour inter- peller les autorités compétentes pour garantir la sécurité et l’égalité de tous les Français.

Aujourd’hui, plus que jamais les musulmanes et les musulmans en premier lieu, mais aussi chaque citoyenne et citoyen soucieux du mieux-vivre ensemble et désireux d’éradiquer l’islamophobie dans notre pays peut et doit agir. Chacun-e d’entre nous doit oeuvrer afin de rétablir l’image d’individus dont la dignité est bafouée lorsque les principes et valeurs admirables de leur religion sont déformés, sciemment ou pas ignorance.

Chacun-e d’entre nous doit pouvoir prendre sa caméra et dépasser cette actualité empreinte d’isla- mophobie, afin de montrer, images à l’appui, que la vraie vie des françaises et français musulmans est aussi ponctuée par l’amour de l’art, de l’humour et du 7e art. Il est grand temps que les musulmanes et musulmans de France révèlent leur talent avec cet outil qu’on leur a trop souvent confisqué.

Et parce qu’il est grand temps d’agir et de créer des contenus alternatifs, plus proches de la réalité, le Festival des Mokhtar, qui aura lieu le 22 décembre 2013 aux Docks de Paris, mettra en concurrence des films courts traitant de l’Islam, des musulmans, sous un angle différent, celui du terrain. Les vidéos devront, pour briguer un Mokhtar, être soumises avant le 31 octobre 2013. Afin de faciliter l’accès à l’outil caméra, aux techniques de film (scénarisation, tournage, montage, réalisation…), des formations sont organisées par l’équipe du Festival à travers toute la France. La prochaine aura lieu les 24 et 25 août prochain à Strasbourg.

Source : mokhtarawards.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *