Les attaques contre la liberté finissent par nuire à tous

C’est une information parue il y a un peu plus d’un mois, passée  presque inaperçue, mais qui reste toujours d’actualité. Après les déclarations du candidat républicain Donald Trump voulant interdire aux musulmans d’entrer sur le sol américain, le quotidien 20 minutes rapporte que Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a pris une route diamétralement opposée en apportant son soutien moral aux musulmans au nom de la liberté.

Sur sa page du réseau social, il a expliqué vouloir « joindre sa voix à celles qui soutiennent les musulmans de son pays et du monde entier ». Ajoutant : « En tant que juif, mes parents m’ont appris que nous devons nous élever contre les attaques contre n’importe quelle communauté. Même si l’attaque ne vous vise pas aujourd’hui, les attaques contre la liberté de quiconque finissent par nuire à tous. »

Source : 20 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *