Être côte à côte et non face à face

Tout de suite après l’annonce du saccage, vendredi, d’une salle de prière musulmane à Ajaccio, le Conseil français du culte musulman (CFCM) avait déjà « condamné avec force » ces actes de vandalisme. Sur Europe 1, son président a lancé dimanche un appel au calme. « Il n’y a qu’une seule communauté, la communauté nationale ». « Nous avons beaucoup de défis à relever ensemble sur le plan social, économique et politique. Pour cela, nous devons être côte à côte, et non face à face avec des communautés les unes contre les autres » a expliqué Anouar Kbibech. « Il n’y a qu’une seule communauté, c’est la communauté nationale ».

Suite de l’interview…

Laisser un commentaire