Pour un moratoire sur la loi de 1905

Chez les musulmans de France, il existe sur ce sujet un vrai consensus : la laïcité est un bien commun qu’il faut préserver. Elle permet à tous les citoyens croyants, non croyants, de pratiquer ou pas. La République ne reconnaît aucun culte, mais elle n’en interdit aucun. Certains musulmans quand ils sont arrivés en France, avaient peut-être un a priori négatif, la voyant comme une négation de la religion. Mais ils ont vite été rassurés. De la même façon qu’il y a eu une normalisation de l’Islam en France, qui est désormais la deuxième religion du pays, il y a eu normalisation des relations entre les musulmans et la République laïque.

Texte intégral…

Laisser un commentaire