Premières victimes du fanatisme, du fondamentalisme et de l’intolérance

François Hollande a tenu à afficher son soutien à la communauté musulmane. Ce jeudi matin, lors d’une visite à l’Institut du Monde arabe, le président de la République a soutenu les musulmans qui sont selon lui, les « premières victimes du fanatisme, du fondamentalisme, de l’intolérance ». « L’ordre républicain doit être exercé fermement face à ceux qui s’en prennent à tous les lieux de culte, synagogues, mosquées églises. Les actes anti-musulmans comme l’antisémitisme doivent être non seulement dénoncés mais punis sévèrement » a encore expliqué le chef de l’Etat.

Mais François Hollande a également condamné l’islamisme radical. « L’islamisme radical s’est nourri de toutes les contradictions, les influences, les misères, les inégalités, de tous les conflits non réglés depuis trop longtemps » a-t-il indiqué.

Le président de la République a ajouté que « l’islam est une religion compatible avec la démocratie », que les musulmans « ont les mêmes droits et devoirs que tout les citoyens ».

Source : Atlantico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *