Boudhisme

Le dalaï lama contre les violences anti-musulmanes en Birmanie

Le dalaï lama a appelé mardi les moines bouddhistes en Birmanie, présumés incitateurs aux violences meurtrières contre la minorité musulmane dans ce pays, à respecter les principes bouddhistes pour mettre fin à l’effusion de sang.

« A ces moines birmans en colère à l’égard de nos frères et soeurs musulmans, je demande : rappelez-vous, s’il vous plaît, la foi bouddhiste », a déclaré le leader bouddhiste devant la presse à Prague, au cours d’une conférence consacrée aux droits de l’homme.

« Je suis sûr (…) que ceci protégerait ces frères et soeurs musulmans qui en deviennent victimes », a insisté le chef spirituel en exil des Tibétains.

Les violences communautaires dans l’État de Rakhine (ouest de la Birmanie) ont fait depuis un an quelque 200 morts, notamment des Rohingyas apatrides, et environ 140.000 déplacés.

La suite…