Foulard

La laïcité voit son champ s’étendre à ce qu’elle n’est pas…

La décision rendue le 27 novembre par la cour d’appel de Paris dans l’affaire Baby Loup n’épuise pas, loin de là, le sujet. Les apparences sont flatteuses pour une opinion publique en recherche de réconfort et de repères : la victoire de la courageuse Natalia sur la fautive Fatima. Un saint Michel laïc terrassant le dragon du multiculturalisme.
La suite…

Neutralité religieuse des accompagnatrices

La circulaire Chatel qui demande à ce que les mères d’élèves accompagnant les sorties scolaires ne portent pas de signes religieux ostentatoires, «reste valable», a affirmé lundi le ministère de l’Education, après la publication d’une étude du Conseil d’Etat évoquant cette question, rappelant notamment que « les mères voilées en sortie scolaire ne sont pas soumises à la neutralité religieuse« .

La suite…

La laïcité, c’est la liberté, pas l’interdit !

Interrogé sur le port du foulard lors de sorties accompagnées sur lequel le Conseil d’Etat doit se prononcer lundi, Mgr André Vingt-Trois se demande « si la République doit décider de la manière de s’habiller » et dit sa crainte que « la peur de l’autre » n’aboutisse « à une société de l’interdit en France ».

La suite…

Les raisons d’un malaise…

Une semaine après la médiatisation du rapport intitulé « Refondation de la politique d’intégration » et remis au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, un malaise perceptible continue d’agiter la classe politique, de droite comme de gauche. Le sociologue Ahmed Boubeker fait partie des contributeurs de ce rapport. Il a livré à nos confrères de ZamanFrance des éléments d’explication.

La suite…

Pour une France arc-en-ciel

France_arc_en_cielAvec les excès de zèle de certains responsables, dont des fonctionnaires de l’Etat, les dégâts de l’application stricte et aveugle du principe de laïcité peuvent dépasser largement le cadre défini par la loi. Et la confusion devient alors totale et entre foulard et burqa, entre public et privé, entre élève et parent d’élève… Ainsi, apprend-t-on qu’au mois de novembre dernier, une mère d’élève de maternelle a été interdite de participation au repas de Noël dans une école de l’Oise au prétexte simple, mais loin d’être ni sérieux ni solide, qu’elle portait un foulard.

la suite…

Des sages pour la réintégration du foulard

20131213-222804.jpg« Faire France en reconnaissant la richesse des identités multiples ». Tel est l’esprit qui anime le rapport remis à Jean-Marc Ayrault, en vue d’une refondation prévue pour janvier sur la question de l’intégration, qui sera bannie de notre langage, et qui fait une série de propositions dont la proposition phare est l’autorisation du port du foulard à l’école, que d’aucuns jugent peu crédible tant elle a peu de chances d’aboutir. Le Figaro dévoile ce vendredi son contenu en cinq volets. Des propositions choc qui risquent de créer la polémique.

La suite

Coup de théâtre dans l’affaire Baby-Loup

C’est un coup de théâtre qui est prévu jeudi 17 octobre dans l’affaire de la crèche Baby-Loup. Le procureur général de la Cour d’appel de Paris va s’opposer à la décision de la Cour de cassation et plaider le renvoi de la salariée licenciée en 2008 pour le port du foulard.

On aurait pu penser que la bataille était perdue d’avance pour la crèche Baby-Loup, la Cour de cassation ayant donné raison fin mars à l’ancienne employée, licenciée, selon elle, de manière abusive parce qu’elle portait le foulard sur son lieu de travail. On s’attendait alors à ce que la Cour d’appel de Paris suive les conclusions de la Cour de cassation lors de l’audience prévue jeudi.

La suite…

Le foulard réhabilité dans les institutions turques

La Turquie a officiellement aboli mardi une disposition interdisant aux femmes de porter le foulard  dans la fonction publique, une mesure initiée par le Premier ministre  Recep Tayyip Erdogan et perçue par l’opposition comme une atteinte à la laïcité. «Nous avons abrogé aujourd’hui une disposition archaïque qui était contre l’esprit de la République, c’est un pas vers la normalisation», a dit M. Erdogan lors d’un discours hebdomadaire au Parlement devant les députés de son Parti de la justice et du développement (AKP).

La suite…