Immigration

La dimension arabo-orientale de la France

20131219-211934.jpgL’expression «arabo-oriental», les auteurs l’entendent à la fois sur les plans géographique et religieux. Il est en effet question de ces hommes et de ces femmes «du Maghreb, de la Turquie, d’Egypte, du Moyen-Orient et du Proche-Orient» vers lesquels la France est allée, ou qui sont venus à elle, et qui pouvaient être aussi bien juifs algériens, musulmans turcs que chrétiens libanais. Comme l’a souligné un rapport récent qui a fait polémique, la France serait bien inspirée de reconnaître sa dimension «arabo-orientale».

La suite…

La France… terre d’émigration ?

Il aura donc suffi d’un énième rapport sur la politique d’intégration rendu au Premier ministre pour remettre le feu aux poudres. Ce sujet est devenu tellement explosif, à vrai dire, qu’il suffit en général d’une toute petite étincelle pour relancer la polémique. Car derrière le mot « intégration », qui s’est substitué au fil du temps à celui d’assimilation, beaucoup plus radical dans son principe, il y a évidemment des interrogations plus ou moins avouées.

La suite…

Droit du sol : entre extrême droite et droite decomplexée

« Les enfants nés de parents étrangers en situation régulière ne peuvent pas obtenir la nationalité française de manière automatique. Ils doivent en faire la demande« , a estimé mardi Jean-François Copé, président de l’UMP. Des propos qui ne sont pas sans rappeler le programme du FN qui en avait fait l’un des points phares de son programme politique en 2012.

La suite…