Transmission de la Foi – Etat des lieux

La Transmission de la Foi n’est pas uniquement « descendante » : (Parents → Enfants) ou (Adultes → Jeunes), mais, elle peut se faire d’une manière multi-directionnelle … à « 360° ». Notre Environnement a un grand impact sur nous. Nous devons donc travailler avec ardeur pour procurer un environnement positif pour nos enfants ou prévenir les répercussions négatives de l’environnement qu’ils peuvent subir.

L’importance de l’environnement :

Le Prophète (PSL) a indiqué que l’Etre-humain naît dans un état de « nature originelle » (La Fitra) voire de « pureté originelle » et que ce sont ses Parents qui en font un Juif, un Chrétien ou un Mage, … etc.

Voici comment certains Savants ont interprété ce grand Hadith :

– Si un nouveau-né était laissé à lui-même, sans aucune influence provenant de l’extérieur, il en viendrait éventuellement à reconnaitre très facilement l’Unicité de Dieu.

– l’environnement provoque de grandes répercussions sur la façon dont un enfant est élevé.

– les Parents constituent le premier élément de l’environnement auquel l’enfant fait face. Cet élément est tellement important qu’il peut changer la nature pure, originelle de l’enfant par son influence.  Les autres éléments constituant l’environnement auquel les enfants ou les jeunes doivent faire face sont :

 L’Ecole, les Voisins, les Amis, les Collègues, … etc

 Les Médias et plus particulièrement la Télévision, Internet, … etc

La Famille  

La cellule familiale constitue un espace fondamental pour vivre sa foi.  Beaucoup de pratiques religieuses sa passent dans l’intimité du foyer : Prières, Jeûne, Vie spirituelle, … .

Les Parents, 1 père et 1 mère, jouent un rôle déterminant dans la transmission de la foi.  Le dialogue Parents / Enfants permet d’apporter les réponses nécessaires aux interrogations, incompréhensions, aux attaques, aux dérives, … etc.  L’éducation familiale permet de (compléter / accompagner / corriger ) les influences ( positives / négatives ) véhiculées par les autres vecteurs de transmission.

La Famille unie : les critères fondamentaux pour que l’unité familiale soit fructueuse :

– Connaissance de l’Islam : qui donne aux Parents les Outils pour éduquer leur enfant ! Est-ce le cas ?

– Communication ouverte : les enfants ont besoin de communiquer et d’être compris ! Est-ce le cas ?

– Amour et Tendresse : les enfants doivent sentir que leurs Parents les aiment et qu’ils accordent de l’importance à leur développement ! Est-ce le cas ?

La Famille étendue : (tante, oncle, grand-père, grand-mère, … ) grande source de soutien  

– Les membres de la Famille étendue prenaient le temps d’écouter, de parler, de prendre des  mesures

– De nos jours, les musulmans ne peuvent bénéficier des bienfaits de la Famille étendue

– Palliatif : jumelage avec 2/3 Familles qui partagent la même compréhension, et des enfants de même âge  L’Ecole :  L’enfant passe une grosse partie de toute sa journée (prés de 8h) à l’Ecole « française », par opposition à l’école « arabe » du Week-End.  Ceci positionne l’Ecole comme une source majeure de Transmission des valeurs et des convictions ! Elle a un rôle déterminant pour façonner la personnalité de l’enfant, du jeune et donc du futur adulte.  Par ailleurs, le système scolaire et la structure des Classes se basent sur la volonté d’aider l’enfant à se faire accepter par ses compagnons de classe.  Sans aucun doute, un enfant musulman est dans une position désavantageuse pour les raisons telles que : la langue, la tenue vestimentaire, les habitudes et les exigences alimentaires, … etc.  Les compagnons de classe, et même les enseignants, peuvent percevoir parfois ces différences comme des attitudes « menaçantes » !  Les Parents doivent jouer un rôle important dans l’élimination, ou au moins la neutralisation, de cette pression environnementale : par la pédagogie auprès des enfants, et par le dialogue avec les enseignants.

L’Ecole « Arabe » :

Elle apporte un complément important et indéniable pour les enfants / les jeunes dans :

– l’apprentissage de la langue (l’Arabe est la clé pour la compréhension de l’Islam, le Coran, le Hadith, …)

– l’enseignement de la religion (pour les niveaux plus élevés).

La Télévision :  

La plupart des Familles accordent une place importante à la Télévision.  Elles passent un temps fou à la regarder et certaines l’utilisent même comme « gardiennes d’enfants » !  Une telle irresponsabilité entraine de dangereuses conséquences sur le comportement des enfants : La violence, l’utilisation d’un langage grossier, le manque de respect pour l’autorité, … etc. Certaines Etudes démontrent que 60% à 80% des Emissions de Télévision renferment des scènes de violence, et ce à différents moments de diffusion dans la journée !  Ces Etudes démontrent également que cette violence présentée à la TV a des répercussions spécifiques sur les Enfants :  la tendance à l’imitation, la libération d’un comportement agressif et antisocial, le changement des valeurs, l’appauvrissement de la culture générale, … etc.

Ces Etudes conseillent donc aux Parents :

 de superviser et de limiter le temps que les enfants passent devant la TV : en moyenne, pas  plus de 3h par semaine !

 d’organiser des activités de substitution, comme solution de rechange : activités sportives, activités culturelles, vidéos ou DVD choisis, rassemblant les aspects ludique et éducatif.  Les Médias  Par ailleurs, les Médias exercent également une pression par la manière dont ils reportent  certains évènements.  Les Stéréotypes, les préjugés contre l’Islam font souvent partie des émissions et des reportages  sur l’Islam et les musulmans : les versets sataniques, la guerre du golfe, le 11/09, … etc.  Les émissions et les analyses qui suivent ces événements véhiculent une image négative de l’Islam et des musulmans.  Par conséquence, les musulmans, et plus particulièrement les enfants musulmans, subissent une terrible pression sociale ! ( cf. La multiplication des « Unes » racoleuses sur l’Islam et les Musulmans !)

Des sentiments de frustration et d’impuissance des enfants les amènent parfois à préférer rester à la maison, plutôt que d’aller à l’école.  Internet et les Réseaux sociaux :  Parution de plusieurs enquêtes qui étudient les pratiques des jeunes sur internet et analysent le rapport des jeunes à la Culture et à l’Education à l’ère du numérique.  Les résultats de ces enquêtes s’avèrent particulièrement intéressants et édifiants dans la mesure où ils permettent de confronter le discours dominant et la réalité des pratiques.  Ils peuvent ainsi éduquer notre regard sur les jeunes en combattant certaines idées reçues.  Ils constituent aussi une invitation à faire d’internet un véritable espace éducatif.  Idées reçues  Jeune : individu illettré (il n’aime pas lire, il ne s’intéresse pas à la culture…) et irresponsable (sur internet, il se met en danger et met en danger autrui).

Réseaux sociaux : lieu de dérives diverses, de vains échanges et de mauvaises rencontres.  Internet : symbole de l’acculturation moderne, invitant en particulier les élèves au copier-coller, à la  passivité et à la stupidité.  En Réalité : les Jeunes et la Culture  Enquête menée dans le cadre du Forum d’Avignon 2012  a concerné plusieurs centaines de jeunes : au niveau national (Région parisienne, Nord- Est, Nord- Ouest, Sud-Est, Sud-Ouest) et international (Allemagne, Etats-Unis, Inde, Corée du Sud).  Il en ressort qu’internet est bien devenu pour eux une voie d’accès essentielle à la Culture et à l’Education :  87% déclarent utiliser Internet pour découvrir de nouveaux objets culturels,  83% ont plus particulièrement recours aux réseaux sociaux pour stimuler et nourrir leur curiosité. L’enquête démontre combien internet n’est pas pour les jeunes un simple lieu de consommation, mais  bien un espace de création à part entière :  85% d’entre eux déclarent utiliser des applications qui permettent de créer des Photos ; 58% des applications qui permettent de créer des Vidéos ;  53% de la Musique … et plus de 40% des Livres.

Risques et Opportunités pour la Transmission de la Foi :

– Opportunités : Accès facile, rapide et interactif : à l’Information, à la Connaissance (Coran,  Hadiths, Foi), aux Conférences (écrit et audio-visuel), à du Contenu et des Programmes Educatifs.

– Risques : Absence d’accompagnement, d’encadrement, de Guide de Lecture et d’Interprétation !  Absence de Contextualisation et de la Diversité des Avis et des Fatwas, dans le Temps et dans l’Espace !  Mosquée, Centre Islamique, Associations musulmanes

La Transmission de la Foi d’une manière collective :  Le Groupe peut aider l’Individu à acquérir, à approfondir, à vivre la Foi.  Dans l’Islam, il y a une forte incitation à accomplir certaines pratiques d’une manière collective :  5 prières et prière du vendredi au niveau de la Mosquée, pèlerinage et jeûne au niveau de la Oumma.  Les structures (Mosquée, Centre Islamique, Association) permettent de favoriser une dynamique de groupe dans la transmission et l’approfondissement de la Foi : Séminaires, Colloques, Congrès, Sorties.  Le rôle des « Groupes d’Etudes »  Certaines Fédérations incitent à la mise en place de Groupes d’Etudes (Jalssa Tarbaouia) qui permettent la mise en œuvre d’un véritable Programme Educatif de Transmission de la Foi.  Cette méthode de Transmission de la Foi d’une manière collective est ancrée dans la tradition musulmane (Hadith de Jibril).  Elle permet d’acquérir de bonnes bases de la Foi dans les différentes sciences islamiques, dans un environnement sécurisé et en assurant un encadrement de qualité, qui permet de préserver les jeunes de toute interprétation déviante de la Religion.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *